Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
a little matter whatever

Entre imaginaire et réel, bienvenue chez moi.Critiques et actualités littéraires, coups de coeur et découvertes. J'espère que vous trouverez votre bonheur. N'hésitez pas à partager vos avis ou à me contacter si besoin (alittlematterwhatever[at]gmail[point]com). A bientôt !

Le carnet de Théo - Tome 3 - Tous en scène d'Eléonore Cannone et Sinath ♪ Juvenile ♪

Publié le 17 Octobre 2013 par alittlematterwhatever in Critiques littéraires, Rageot, Eleonore Cannone, Sinath

le carnet de theo tome 3Dire que j’attendais ce troisième tome des Carnets de Théo avec impatience est un doux euphémisme. Depuis lundi, je scrutais les rayons des librairies dans l’espoir de l’y voir.

Une fois de plus, la rentrée de Théo se place sous le signe du changement. Sa mère va emménager avec son nouveau compagnon. Théo va donc connaître les joies de la garde alternée, des beaux-parents, des demi-frères, mais aussi retrouver ses amis, ses amours... Bref une nouvelle année scolaire commence et elle ne va pas être de tout repos.

Théo m’avait manqué et, comme pour la sortie du deuxième tome, j’avais posé une journée de repos pour pouvoir dévorer ce troisième opus. J’ai vraiment été contente de retrouver les personnages du Carnet de Théo. Eléonore Cannone a su créer des personnages auxquels il est facile de s’attacher. Sa plume, on se met facilement à la place de l’héroïne. Ses amis deviennent nos amis, ses problèmes, nos problèmes, bref en lisant le Carnet de Théo, je n’étais plus moi, je devenais Théo. Si les références manga sont un tout petit moins présentes, l’histoire quant à elle, est bien plus étoffée. Il faut dire que le troisième tome a gagné quasiment 200 pages par rapport au premier. Un vrai cadeau pour les fans. Lors de ma lecture, j’ai beaucoup ri mais l'émotion était également au rendez-vous, notamment lors des passages entre Théo et Takeshi, son sensei, comme elle aime l’appeler.

Mais Le carnet de Théo ne serait pas ce qu’il est sans les sublimes illustrations de Sinath. J’ai vraiment adoré les découvrir au fil des pages car oui, je me suis empêchée de le feuilleter pour ne pas me spoiler. Mon côté fangirl s’est réveillé : Julian, Sin, les personnages masculins me font totalement craquer.  De plus, les dessins apportent vraiment beaucoup au texte : ils se font complémentaires. Certes, ils ne nous apprennent rien de plus mais grâce à eux, on plonge dans l’univers de Théo.

20131017_140937


La seule chose qui m’a réellement dérangé lors de ma lecture a été les expressions anglaises utilisées par Théo. J’avoue avoir eu du mal à m’y faire. Je n’ai pas compris pourquoi, au cours d’une phrase en français, on voit débarquer, sans raison un « that’s all » ou un « by the way ». Théo serait-elle passé du côté hipster de la force ? Mis à part ce détail, j’ai vraiment adoré ce dernier tome. J’ai refermé le livre avec tristesse : dur, dur de dire au revoir à des personnages que l’on connaît maintenant depuis trois ans. Cependant, ça nous permet de suivre les nouveaux projets, notamment de Sinath, puisque celle-ci réalise avec Mathieu Guidé, un nouveau projet manga : the Runaway. J’ai hâte !

 

20131017_140800



Le carnet de Théo - Tome 3 - Tous en scène d'Eléonore Cannone et Sinath
Edition Rageot
480 pages - 13,90€

 

Juvenile - One ok Rock

Commenter cet article

OoKami 02/11/2013 00:03

Impossible que ce soit le dernier!
Même si il était prévu que ce soit une trilogie, on ne peut pas finir comme ça >. <
Que deviennent Angelo et Takeshi?
Comment vont réagir les parents?
Je ne veux pas que ça se termine! Encooooore !

alittlematterwhatever 02/11/2013 00:14

Je pense pareil. On a envie de les suivre encore et encore et encore. Dur dur le leur dire au revoir !

Amadis 20/10/2013 13:39

Un dernier tome que j'ai aussi beaucoup aimé ! Il faudrait que des séries comme ça sortent plus souvent =)