Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
a little matter whatever

Entre imaginaire et réel, bienvenue chez moi.Critiques et actualités littéraires, coups de coeur et découvertes. J'espère que vous trouverez votre bonheur. N'hésitez pas à partager vos avis ou à me contacter si besoin (alittlematterwhatever[at]gmail[point]com). A bientôt !

La symphonie des abysses - Tome 2 de Carina Rozenfeld ♪ Tous les cris les SOS ♪

Publié le 7 Décembre 2014 par alittlematterwhatever in Critiques littéraires, Collection R, Carina Rozenfeld

la symphonie des abysses 2J’attendais Montreuil avec impatience afin d'enfin m'y acheter le deuxième tome de La symphonie des abysses. Dès mon premier jour sur le salon, je me suis procuré le roman de Carina Rozenfeld et m'y suis directement plongée. Cette lecture a été géniale (et ça fait du bien !)

Rappelez-vous, nous avions quitté Abrielle, Sand et Cahill alors que leur bateau s’amarrait à Portes. Seuls blancs dans un village réservé aux noirs, leur arrivée n’était pas passée inaperçue. Heureusement, Eyal, un jeune métisse, leur vient en aide. Le deuxième tome de La symphonie des abysses s'ouvre avec ce personnage : Eyal, enfant né d'un amour interdit, ne peut cacher sa différence puisqu'elle est visible à sa couleur de peau. Pourtant, le garçon a toujours voulu savoir pourquoi les sombres et les pâles ne pouvaient pas vivre ensemble. Sa soif de liberté l’amène à chercher les réponses à ses questions et Eyal va apprendre que la vérité est parfois dangereuse source de danger !

Toujours aussi troublant, La symphonie des abysses est un roman qui nous pousse à réfléchir. Si j’ai aimé retrouver Abrielle, Ca et Sa, le point de vue d'Eyal a d'emblée retenu mon attention.  Personnage utopique, il est la voix qui résonne en de nombreuses personnes : Eyal rêve d’un monde en paix, où tous les humains seraient égaux. Comme ses nouveaux amis, il rejette la haine qu'il ne comprend pas. Je me suis sentie comprise, comme si les héros de Carina Rozenfeld faisaient écho à mes propres souhaits. Mais cantonner La symphonie des abysses à un livre prônant la tolérance serait réducteur. Les valeurs véhiculées par l’histoire sont nombreuses : l’amitié, le respect, l’acceptation de soi, la quête du bonheur… C’est un vrai voyage initiatique que l’auteur nous propose, tout en délicatesse.

Séparer les hommes les dressait fatalement les uns contre les autres et un jour, cela tournerait mal quels que soit les efforts de son père

Et si le premier tome était très contemplatif, attendez-vous ici à de l’action. J’ai tremblé de nombreuses fois pour les personnages principaux qui sont régulièrement malmenés. Les rebondissements ne ternissent en rien la plume de Carina. On y retrouve la mélodie qui lui est propre, un style poétique et touchant ! En refermant le roman, je ne pouvais pas croire que c’était terminé. Si j’ai trouvé la fin ouverte frustrante, elle m’a finalement semblé évidente. J’ai trouvé que le diptyque de Carina Rozenfeld était une jolie métaphore de l’adolescence. L'enfant se soumet aux règles car c'est ce que la société attend de lui. En grandissant, l'enfant veut comprendre ces règles, les raisons de leur existence, puis il va vouloir s'en affranchir et trouver qui il est vraiment. Et c’est là l’histoire de La symphonie des abysses : les héros cherchent à se libérer des interdits en franchissant le mur qui les mènera vers l'émancipation, l’âge adulte. La fin se veut donc logiquement ouverte et pleine d'interrogations car ce n’est pas réellement une fin : ce n’est qu'un début et tout est encore possible.

Eyal soupira et se passa une main sur le visage. La vérité, il la savait dangereuse, il devinait qu'elle portait en elle le poids d'une lourde histoire, mais il ne se doutait pas que son prix serait aussi élevé.

La symphonie des abysses a été mon rayon de soleil post Montreuil. Et si je suis triste de quitter ces héros qui m’ont tellement apporté, leur chant continuera de résonner longtemps en moi. J'incite donc un maximum de personnes à lire ce roman, pour qu'il résonne en chacun d’entre nous !

La symphonie des abysses - Tome 2 de Carina Rozenfeld
Edition Robert Laffont (Collection R)
432 pages - 17€90

Lena Ka - Tous les cris les sos

La symphonie des abysses - Tome 2 de Carina Rozenfeld ♪ Tous les cris les SOS ♪
La symphonie des abysses - Tome 2 de Carina Rozenfeld ♪ Tous les cris les SOS ♪
Commenter cet article

Amadis 07/12/2014 18:39

Très jolie chronique qui rend hommage à ce roman. Tu me donnes presque envie de tenter l'aventure même si j'ai peur que la série reste beaucoup trop contemplative à mon goût... à voir !