Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
a little matter whatever

Entre imaginaire et réel, bienvenue chez moi.Critiques et actualités littéraires, coups de coeur et découvertes. J'espère que vous trouverez votre bonheur. N'hésitez pas à partager vos avis ou à me contacter si besoin (alittlematterwhatever[at]gmail[point]com). A bientôt !

Le mot qui arrêta la guerre d'Audrey Alwett et Ein Lee

Publié le 24 Mars 2015 par alittlematterwhatever in Critiques Livres illustrés, nobi nobi !, Ein Lee

nobinobi-Mot_couvertureEn juin 2014, j’avais lu sur le blog d’Audrey Alwett qu’elle était en train de finaliser un projet pour nobi nobi !, avec Ein Lee à l’illustration. Autant vous dire que depuis, je ne cessais de guetter cette sortie ! Le mot qui arrêta la guerre est enfin disponible : un album qui tombe au bon moment, en vue des événements qui ont ébranlé la France quelques mois plus tôt !
 
Au petit matin, quand le soleil étend ses rayons, que les grues s’envolent vers le ciel et que les carpes se réveillent, le lac Yamagata est le plus bel endroit de la Terre. C’est là que Seï y trace ses plus jolies calligraphies, c’est là que son frère Shigeru y fait ses plus vivants origamis. Mais voilà que le daimyô déclare la guerre à son voisin. Tout homme âgé d’au moins seize ans sera contraint de se battre sous sa bannière. Shigeru devra partir et peut-être mourir. Le jeune Seï va alors tout tenter pour convaincre le daimyô de renoncer à cette guerre. En trois jours, il peindra trois calligraphies.
Trois mots pour arrêter la guerre, trois mots pour sauver son frère.
 
Rien qu’en lisant le résumé, je savais que Le mot qui arrêta la guerre serait un coup de cœur. Aussitôt acheté, aussitôt lu, le nouvel album des éditions nobi nobi ! m’a arraché plus d’un frisson. Les thèmes abordés sont forts et d’actualité (même si l’action se passe dans un Japon médiéval) : l’amour fraternel, l’espoir et la liberté d’expression sont des valeurs universelles et intemporelles.

On peut tuer pour un mot ou pour un dessin. La liberté d’expression est une question qui se pose dans toutes les civilisations et qui n’est jamais totalement acquise.

nobinobi-Mot_01

Et si le texte d’Alwett est touchant, les dessins d’Ein Lee le magnifient. Le jeu de lumière de l’illustratrice est vraiment incroyable ! Certaines planches sont baignées par la lueur du jour ou de la nuit. Chaque page est un enchantement pour les yeux comme  pour le cœur. Le mot qui arrêta la guerre est donc un album qui met du baume au cœur, un album porteur d’espoir. Une histoire à découvrir et à redécouvrir !

nobinobi-Mot_02

Le mot qui arrêta la guerre d'Audrey Alwett et Ein Lee
Edition nobi nobi !
56 pages - 15€50

Le mot qui arrêta la guerre d'Audrey Alwett et Ein Lee
Le mot qui arrêta la guerre d'Audrey Alwett et Ein Lee
Commenter cet article

Liphéo 26/05/2015 21:14

Ouah ! J'avoue que je suis impressionné par les dessins ! Ils sont superbes... Et puis avec un tel sujet, je ne peux que vouloir me lancer ! :) Merci pour la découverte !