Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
a little matter whatever

Entre imaginaire et réel, bienvenue chez moi.Critiques et actualités littéraires, coups de coeur et découvertes. J'espère que vous trouverez votre bonheur. N'hésitez pas à partager vos avis ou à me contacter si besoin (alittlematterwhatever[at]gmail[point]com). A bientôt !

Sangsues - Tome 1 de Daisuke Imai

Publié le 6 Août 2015 par alittlematterwhatever in Critiques Manga, Casterman, Partenariat

sangsueUn résumé intrigant et une recommandation de ma conseillère manga préférée, il n’en fallait pas plus pour me convaincre de découvrir Sangsues, proposé lors du dernier Masse Critique de Babélio.

Vous pensez vivre une vie tranquille mais ce n’est qu’une façade. N’avez-vous jamais remarqué un objet déplacé ? Un vêtement manquant ? Tout cela est l’œuvre des sangsues : des personnes disparues, invisibles à nos yeux et qui pourtant vivent à nos crochets. Yoko est l’une d’elle, même si elle ignore tout de l’existence de ses semblables. Pourtant, c’est dans un monde de violence qu’évoluent les sangsues et Yoko va bientôt s’en rendre compte !

Dès les premières pages, le ton est donné : avec Sangsues, Daisuke Imai nous fait entrer dans un monde sombre et angoissant !
 

« Le jour se lève… Je remonte le flot des gens qui partent au travail. Je me faufile entre eux et me niche dans l’angle mort de leur conscience. Je me repais du trop-plein de leurs vies. »

Une mise en appétit digne des plus grandes histoires d’horreur ! Et si Daisuke Imai nous dépeint pour commencer le quotidien de Yoko, un quotidien qui serait plutôt paisible s'il n'était pas aussi malsain. En effet, notre héroïne s’introduit dans l’intimité de ses victimes, sans que ceux-ci ne se doutent de quoique ce soit. Le rythme est lent, pour mieux laisser le malaise s’installer. Et quand Yoko apprend l’existence des sangsues, son monde (et notre lecture) tranquille vire au cauchemar. Pourtant, il ne faut pas s’attendre à du gore, loin de là. Au contraire, le mangaka joue plus sur l'aspect psychologique et met les nerfs du lecteur à rude épreuve.
 
Concernant les personnages, si j’ai aimé Yoko, j’ai adoré Makoto Tsukinuma, un ancien camarade de classe de l’héroïne, lui aussi devenu sangsue. S’il apparaît comme LE sauveur, Daisuke Imai nous replonge rapidement dans la réalité et brise toute illusion de romance : Sangsue n’est pas un joli shôjo ! Les graphismes sont également là pour nous le rappeler. Le coup de crayon du mangaka est froid et ne s’encombre pas de détails inutiles dans les détails. Beaucoup de cases consistent en un fond blanc et un personnage, ce qui accentue le sentiment d’angoisse que veut nous faire ressentir Daisuke Imai.

En conclusion, Sangsues est un manga qui plaira à ceux qui aiment avoir peur. Dans ce premier tome, le mangaka prend le temps de poser les bases de son intrigue et instaure un climat stressant. Un manga à lire de préférence le soir, et le soir, de préférence, et surtout, faites le tour de votre logement le matin, pour vous assurer qu'aucune sangsue ne vous a rendu visite !

Sangsue - Tome 1 de Daisuke Imai
Edition Casterman
224 pages - 7€95

Sangsues - Tome 1 de Daisuke Imai
Sangsues - Tome 1 de Daisuke Imai
Commenter cet article