Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
a little matter whatever

Entre imaginaire et réel, bienvenue chez moi.Critiques et actualités littéraires, coups de coeur et découvertes. J'espère que vous trouverez votre bonheur. N'hésitez pas à partager vos avis ou à me contacter si besoin (alittlematterwhatever[at]gmail[point]com). A bientôt !

Aussi libres qu'un rêve de Manon Fargetton ♪ Dream on ♪

Publié le 29 Mars 2012 par alittlematterwhatever in Critiques littéraires, Manon Fargetton, Mango

http://www.decitre.fr/gi/82/9782740420782FS.gifAussi libres qu’un rêve est le premier roman de Manon Fargetton, l’auteur de June, publié chez Mango.


En cette fin de XXIe siècle, l'Europe a éclaté en une mosaïque de régions. Une dictature soft règne sur la région bzh et la révolte gronde dans la jeunesse. L'accès à un métier est en effet défini par le mois de naissance.
Ainsi, si vous êtes né en janvier, les métiers les plus cotés vous seront proposés ; par contre, si vous êtes né en décembre, il ne vous restera que les métiers dont personne n'aura voulu. Silnöa et Silnëi sont jumelles, mais l'une est née le 31 décembre à 23 h 58, et l'autre dans les premières minutes de janvier ! Cela ne les empêchera pas d'unir leurs forces pour combattre la tyrannie des dates de naissance.
 

Avec Aussi libres qu’un rêve,  Manon Fargetton nous propose un roman dystopique original, très différent de son premier roman. Alors que Delirium, Promise, Possession mettaient en avant une restriction du choix d’aimer, l’auteur nous propose, ici, un autre genre de restriction puisque c’est l’ambition qui est limité. Avec ce roman publié en 2006, Manon Fargetton a finalement anticipé le succès de la dystopie.

J’ai trouvé le début un peu maladroit mais le livre ne fait que deux cents pages et il fallait introduire la société futuriste pour pouvoir comprendre l’histoire. Les descriptions du départ présentent donc le décor et petit à petit, les aventures des héros prennent le dessus faisant de ce livre un véritable délice. Et j’ai vraiment aimé tous les personnages, ce qui est plutôt rare. Silnëi et Silnöa, bien que jumelles, ont des rêves différents, elles sont fortes et intègres. Il est très facile de s’identifier à ces héroïnes. Et le personnage de Kléano, rhalalala, Kléano, que dire à part que j’ai complètement craqué pour ce musicien rebelle !
Sur fond de science-fiction, Manon Fargetton nous offre un livre empli de poésie. Entre Silnëi, la poète et Kléano, l’auteur de chanson, nous avons des magnifiques textes !
 

Aussi libres qu’un rêve, c’est mon credo, mon cri,
L’aube embrase le ciel et déchire la nuit.
Chaque fibre de mon corps hurle devant ta loi,
Wallow, tu vas tomber, tu n’t’en remettras pas.
Ce sont des hommes qui se relèvent,
C’est un signal qui se propage,
Balayant tout sur son passage,
Aussi libres qu’un rêve!
 

Ce roman est donc une ode à l’amitié, à l’amour, à l’espoir aussi. Les quatre adolescents veulent combattre un système qui ne leur paraît pas juste et bâtir un monde meilleur ce qui peut paraître idéaliste mais comme le dit Neriss : « Après tout, si on ne refait pas le monde à quinze ans, à quel âge le refait-on ?».

 

Aussi libres qu'un rêve de Manon Fargetton

Edition Mango

200 pages - 9€

 

Dream On - Aerosmith

 

Commenter cet article

Mei 29/03/2012 17:37

Tu me donnes très envy de le lire !
C'est surtout le personnage de Kléano qui m'intrigue, en fait XD