Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
a little matter whatever

Entre imaginaire et réel, bienvenue chez moi.Critiques et actualités littéraires, coups de coeur et découvertes. J'espère que vous trouverez votre bonheur. N'hésitez pas à partager vos avis ou à me contacter si besoin (alittlematterwhatever[at]gmail[point]com). A bientôt !

Enfants de la paranoïa de Trevor Shane ♪ This is war ♪

Publié le 4 Août 2012 par alittlematterwhatever in Critiques littéraires, Trevor Shane, Michel Lafon

9782749916170.jpgAmadis avait beaucoup aimé le roman Enfant de la paranoïa de Trevor Shane. Sa chronique enthousiaste avait attisé ma curiosité et Amadis a gentiment accepter de me prêter ce roman et cette lecture qui m’a conquise!
 

Joe est un soldat. Il combat dans une guerre secrète qui oppose le Bien et le Mal. Lui, bien sûr, fait partie du bon camp, enfin, c’est ce qu’on lui a toujours dit. Même s’il lui arrive de douter, Joe se convainct que ce qu'il fait est bien : il tue des assassins, des meurtriers ! Quand il rencontre Maria, sa vie va se retrouver chamboulée: la Guerre, le combat, tout ça n’a plus aucun sens, mais l’amour peut-il sortir vainqueur ?
 

Malgré le résumé, Amadis m’avait prévenu « Ne t’attends pas à une banale amourette ». Je savais donc à quoi m’attendre et pourtant ma lecture m’a fait l’effet d’une grosse claque.
 

A travers Enfants de la Paranoïa, c’est la voix de Joe qui nous parle. Il écrit son histoire à Maria, comme s’il lui écrivait une lettre. C’est dur mais beau à la fois. Dur car l’histoire de Joe l’est. Depuis ses dix-huit ans, il tue l’ennemi : tuer ou être tué, c’est aussi simple que cela. Le jeune homme écrit pour que celle qu’il aime comprenne qui il est. Il ne lui épargne rien : les meurtres, les bagarres, le risque, la filature, tout est expliqué (d’ailleurs, aux Etats-Unis, le roman est déconseillé au moins de dix-huit ans). Pourtant malgré l’horreur des actes commis, je n’ai pas pu m’empêcher de trouver ça beau. Joe interpelle directement Maria dans son carnet, c’est à elle qu’il s’adresse et même si la mort fait partie intégrante de la vie de notre héros, il parle à Maria avec beaucoup de douceur et de tendresse.
 

En lisant Enfants de la paranoïa, je ne pensais pas être autant surprise : une guerre, deux clans qui s’opposent, une histoire d’amour, je pensais retrouver un scénario à la Roméo et Juliette ou à la West Side Story. L’auteur ne nous propose pas une réécriture, non, l’histoire est nouvelle et réussit à nous surprendre. Enfants de la paranoïa est un roman qui prend aux tripes et qui, même après l’avoir fini, continue de vous hanter.
 
A noter le tome deux sortira le 2 avril 2013 aux Etats-Unis sous le titre Children of the Underground, que je traduirais par Enfants de la clandestinité ou Enfants de l’ombre (je trouve que ça sonne bien XD). L’auteur mettra en avant Maria dans la suite de ses aventures. Je n’en dis pas plus, ceux qui ont lu le livre comprendront. Enfants de la paranoïa est un roman que je vous conseille vivement !

 


 

Enfants de la paranoïa de Trevor Shane

Edition Michel Lafon

368 pages - 19,95€ 

This is war - 30 seconds to mars

 

Commenter cet article

Pierre de jade 04/08/2012 11:07

Je sais pas pourquoi mais j’étaie persuader que c'était du jeunesse, c'est la première critique que je lis sur lui, j'ai bien envie de le découvrir ^^

alittlematterwhatever 04/08/2012 12:00



Je te le conseille vraiment. En France, je le retrouve parfois classer dans la jeunesse et parfois non. Je le classerais vraiment jeune adulte, certaines scènes sont dur quand même.



Mei 04/08/2012 11:06

Contente qu'il t'ait plu ^^
J'ai vraiment hâte que le deuxième tome sorte ! C'est une excellente nouvelle ! Je serais au rendez-vous lors de sa parution.

alittlematterwhatever 04/08/2012 11:59



Pareil, je l'attends avec impatience. J'ai hâte de voir l'évolution du personnage de Maria.