Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
a little matter whatever

Entre imaginaire et réel, bienvenue chez moi.Critiques et actualités littéraires, coups de coeur et découvertes. J'espère que vous trouverez votre bonheur. N'hésitez pas à partager vos avis ou à me contacter si besoin (alittlematterwhatever[at]gmail[point]com). A bientôt !

Irrésistible Attraction de Simone Elkeles : Sur un air latino !

Publié le 4 Novembre 2011 par alittlematterwhatever in Critiques littéraires, Simone Elkeles, De la martinière Jeunesse

Souvenez-vous, il y a quelques mois, on avait bavé sur Alex, le mexicain sexy d’Irrésistible Alchimie ! Simone Elkeles nous présente maintenant Carlos, le cadet des frères Fuentes qui n’a décidemment rien à envier à son ainé !

 

Quand son fils accumule les problèmes, Mrs Fuentes décide d’envoyer Carlos aux Etats-Unis auprès d’Alex, son fils ainé. Rebel, l’adolescent est bien décidé à ne pas se laisser dicter sa conduite. Contraint de reprendre le lycée, il est pris en charge par la timide Kiara, qui doit lui faire visiter l’établissement. Malgré sa discrétion, l’adolescente s’est faite la promesse de ne plus se laisser marcher sur les pieds ! En dépit de leurs différences, Kiara et Carlos vont illustrer la véracité du dicton : « les opposés s’attirent »

 

ustify;"> Si j’avais beaucoup aimé Alex, j’ai littéralement craqué pour Carlos. Et même si Irrésistible alchimie et Irrésistible attraction ont beaucoup en commun, Simone Elkeles a parfaitement su entretenir l’intérêt de ses lecteurs. Tout d’abord, en créant des personnages forts : Carlos, comme son frère, est une tête brûlée. Il a quitté le lycée pour intégrer un gang et avoir une activité beaucoup plus lucrative. Malgré son âge, il sait qui il est, ce qu’il veut et comment l’obtenir. Vous l’aurez compris, Carlos est sûr de lui, arrogant, égocentrique et j’en passe. Comme j’aime les frimeurs aux allures de délinquant, on était fait pour s’entendre !
Kiara, quant à elle, est très différente de Brittany. Quand celle-ci s’entrainait à agiter des pompoms, Kiara s’éclate à faire de la randonnée et à retaper des vieilles voitures. Pas forcément le genre de fille que convoite notre bad boy. Les disputes cinglantes entre les héros sont un vrai régal.

 

- « Quel genre de biscuit ? (Carlos)
- A l’orange, à la marmelade d’oranges. (Kiara)
- De la quoi d’oranges ?
- De la marmelade.
- Hein ?
- Marmelade.
- Tu veux bien le dire encore une fois ?
- Pour que tu te paies ma tête ?
- Si. C’est la seule chose qui m’excite dans la vie désormais, et il se trouve que tu es une cible facile. »

 

Les échanges entre les deux personnages principaux rythment l’intrigue qui, je dois dire, reste relativement semblable au premier tome : une histoire d’amour de deux jeunes que tout oppose, sur fond de guerre des gangs et de trafic de drogues. Un West Side Story moderne dont on ne se lasse pas.
Si l’histoire Kiara/Carlos est au cœur du roman, les relations fraternelles entre l’adolescent et Alex sont également très présentes. J’ai beaucoup aimé le fait que l’auteur n’ait pas abandonné le premier couple et l’ait intégré à Irrésistible attraction. L’évolution des personnages est intéressante et j’ai beaucoup ri devant un Alex si responsable.

Irrésistible attraction a donc été une lecture très plaisante, un bon moyen de se vider la tête. J’ai, maintenant, hâte de connaître les aventures du dernier des frères Fuentes, Luis. Chain reaction est sorti en août aux Etats-Unis. Je crains que nous ne devions patienter quelques mois pour trouver ce dernier tome dans nos librairies.

 

 

 

 

 

Irrésistible attraction de Simone Elkeles

Editions : La Martinière Jeunesse
411 pages – 13,90€

Commenter cet article

Mei 08/11/2011 22:08


Comme toi, j'ai beaucoup aimé ^^
Je préfère quand même Alex à Carlos, même si ce dernier a de bonnes répliques !
(oh et ton titre d'article m'a bien fait rire XD)