Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
a little matter whatever

Entre imaginaire et réel, bienvenue chez moi.Critiques et actualités littéraires, coups de coeur et découvertes. J'espère que vous trouverez votre bonheur. N'hésitez pas à partager vos avis ou à me contacter si besoin (alittlematterwhatever[at]gmail[point]com). A bientôt !

Tu me manques. Je t'en prie, ne t'inquiète pas pour moi. Ta fille, Claire

Publié le 7 Juillet 2011 par alittlematterwhatever in Critiques littéraires, Alice Kuipers, Albin Michel

 

Avec un titre beaucoup plus parlant en VO (Life on the Refrigerator Door), Ne t'inquiète pas pour moi me faisait de l'œil depuis quelques temps déjà. Déjà repé au Salon du Livre Jeunesse de Montreuil, il était sur ma « wish list », et pourtant je n'avais pas sauté le pas.
Flânant dans une librairie, je me suis posée pour pouvoir le feuilleter. Une demi-heure pour le lire, j'étais contente de ne pas avoir investi.

Il faut dire que ce livre retrace une correspondance un peu particulière entre une mère et sa fille, puisqu'il s'agit de post-it collés sur le réfrigérateur. L'auteur nous enlève alors tout ce qui fait un roman classique : pas de décor, pas de connaissance approfondie des personnages.
Ce
qu'on sait de Claire, c'est qu'elle a seize ans, qu'elle est lycéenne et vit avec sa mère, une femme dévouée à son travail : la decine. Entre leurs deux emplois du temps, elles ne prennent plus le temps de parler et leurs rares échanges passent par ces petites notes qu'elles accrochent au réfrigérateur.
On assiste,
impuissant, à cet échange qui semble des plus surréaliste. Certes, le lien entre la mère et la fille existe encore, mais plus j'avançais dans ma lecture, moins j'étais à l'aise. Listes de courses, coups de gueule, déclaration d'amour semblent rythmer leur quotidien, pourtant, quand la mère tombe malade, rien ne semble changer et les notes continuent.

Alice
Kuipers, qui signe ici son premier roman, fait ressentir à ses lecteurs divers sentiments : l'espoir et le désespoir, la colère, la joie, l'amour et le tout de manière très simple. Le recueil de mot permet au lecteur d'imaginer sa propre histoire même si l'ensemble est pour le moins déroutant : il faut vraiment se faire au condensé de l'histoire.
Ne t'inquiète pas pour moi n'est donc pas le livre du siècle mais permet de découvrir une auteur à surveiller. Un nouveau roman d'Alice Kuipers est prévu en France pour le 4 Mai 2011. Il s'intitulera Deux filles sur le toit. Etant curieuse de lire un « vrai livre » de cette auteur, il rejoindra certainement ma PAL.

 

Ne t'inquiète pas pour moi – Alice Kuipers
Edition : Albin Michel Jeunesse
242 pages – 10€

 

Commenter cet article