Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
a little matter whatever

Entre imaginaire et réel, bienvenue chez moi.Critiques et actualités littéraires, coups de coeur et découvertes. J'espère que vous trouverez votre bonheur. N'hésitez pas à partager vos avis ou à me contacter si besoin (alittlematterwhatever[at]gmail[point]com). A bientôt !

Un monde pour Clara de Jean-Luc Marcastel ♪ Radioactive ♪

Publié le 12 Octobre 2013 par alittlematterwhatever in Critiques littéraires, Hachette, Partenariat, Jean-Luc Marcastel

Un monde pour ClaraComme dans Le dernier Hiver, Un monde pour Clara dépeint un monde où la nature reprend ses droits. Le résultat m’a conquis !

Résumé de l’éditeur :
2027. En France. Après une catastrophe nucléaire succédant à tant d’autres, l’écologie est plus que jamais au centre des préoccupations. Les Enfants de Gaïa est une puissante secte extrémiste qui mêle discours écologiste et spiritualité. Diane, dont la jumelle Clara est morte suite à cette catastrophe, participe, avec son meilleur ami Léo, à l’une de leurs manifestations anti-nucléaire. Mais la marche pacifique tourne au combat de rue, et Diane, grièvement blessée, tombe dans le coma. Dix ans plus tard, la jeune fille se réveille. Pendant son sommeil, le monde s’est transformé. Les Enfants de Gaïa sont à la tête du pays. Ils sont tout puissants. Et ils ont fait de Néo Lutécia, construite sur les ruines de Paris, la cité écologique idéale. Diane y retrouve Léo, désormais lieutenant de la secte. Elle apprend qu’elle est devenue l’icône de la Révolution Verte, une incarnation vivante de Gaïa aux yeux de ses fidèles et découvre un nouveau monde bien loin de celui dont Léo et elle avaient rêvé…

Le résumé prometteur, la jolie couverture et le nom de l’auteur, tout a fait que je voulais lire Un monde pour Clara. Alors quand Hachette m’a proposé de découvrir ce roman, je n’ai pas hésité et je n’ai pas été déçu. L'univers créé par Jean-Luc Marcastel est tout simplement incroyable (trop incroyable même pour qu’il soit mis en place en seulement dix ans, mais bon !). Comme Diane, on commence par s’émerveiller : ce Paris recouvert de verdure, les arbres, la nature semble vraiment idyllique. Puis on découvre l’envers du décor : l’auteur nous montre ce à quoi mène l’extrémisme, quel qu’il soit. Une dictature n’a pas besoin d’uniforme et de drapeau, elle nécessite juste un homme qui impose ses idées, même si elles paraissent louables
 
Et si le début est un peu long, on ne peut s’empêcher de tourner les pages. J’ai vraiment pris plaisir à retrouver la plume de Jean-Luc Marcastel. Il n’y a pas à dire, il sait vraiment nous embarquer dans ses histoires. Ses descriptions sont telles que l’on se croirait vraiment dans cette France où la Nature prime sur l’être humain. Concernant les personnages ,j’ai eu un peu de mal à supporter Léo et l’admiration que Diane a pour lui m’a souvent fait lever les yeux au ciel mais ça ne m’a pas empêché de dévorer le roman.
Pourtant, je dois avouer que je suis restée sur ma faim en refermant Un monde pour Clara. J’aurai aimé une vraie fin. Ici, on doit faire appel à notre imagination et finalement construire notre propre Happy end, cela m’a laissé un petit goût d’inachevé.
 
Si vous avez aimé Le dernier Hiver, vous aimerez Un monde pour Clara, même si l’ambiance y est beaucoup moins sombre. Ici, Jean-Luc Marcastel nous montre que les meilleures volontés peuvent parfois conduire aux pires atrocités… À méditer !

Un grand merci à l'équipe Black Moon pour l'envoi !

Un monde pour Clara de Jean-Luc Marcastel
Edition Hachette
352 pages - 16,50€

Commenter cet article

noisette2011 15/10/2013 09:49

J'ai eu un coup de coeur pour ce roman et Diane.
C'est clair que la fin est assez frustrante, mais je trouve que c'est une belle fin ^^

alittlematterwhatever 17/10/2013 14:03

Oui, ça a évité que ça soit réglé trop vite, car je suppose qu'il aurait fallu pleins d'autres pages pour conclure dans ce cas.
Merci pour le com <3

Amadis 12/10/2013 14:30

Comme toi, j'ai bien aimé l'univers de ce roman. Après, les personnages (et la fin) m'ont également fait lever les yeux au ciel. Léo se la joue tellement chevalier-servant-parfait qu'il a fini par m'apparaître comme une belle coquille creuse...
Mais c'est un livre que je conseillerais malgré tout !

alittlematterwhatever 12/10/2013 14:33

Effectivement, j'ai eu ce problème avec Léo. Diane appelle hop il accourent.

lire-une-passion 12/10/2013 14:21

J'avoue que vers le milieu, Léo m'a beaucoup déçue :/
Le début est long dans le sens où l'on découvre le nouveau monde, mais la seconde partie m'a bien prise en haleine ^^

alittlematterwhatever 12/10/2013 14:24

Tout à fait, Il faut le temps que Diane se réveille et découvre ce qui s'est réellement passé. Et forcément, ça prend un peu de temps, mais ah lalala, quand elle comprend....