Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
a little matter whatever

Entre imaginaire et réel, bienvenue chez moi.Critiques et actualités littéraires, coups de coeur et découvertes. J'espère que vous trouverez votre bonheur. N'hésitez pas à partager vos avis ou à me contacter si besoin (alittlematterwhatever[at]gmail[point]com). A bientôt !

Gossip Girl Psycho Killer de Cecily Von Ziegesar ♪ Mr Brightside ♪

Publié le 25 Août 2012 par alittlematterwhatever in Critiques littéraires, Territoire, Cecily Von Ziegesar

GGJ’en serais finalement venu à bout ! Gossip Girl Psycho Killer était un livre que j’attendais avec impatience, En le lisant, c’est devenu mon cauchemar personnel ! Je crois que tout le monde connait Gossip Girl, la série de livres de Cecily Von Ziegesar rendue célèbre par la série télévisée, et bien l’auteur a décidé de réécrire l’histoire : et si Olivia et Serena sortaient littéralement les griffes ?


Il m’est vraiment très difficile très difficile de résumer Gossip Girl Psycho Killer tant l’histoire était complètement farfelue. Cecily Von Ziegesar a repris l’histoire du premier tome de sa série de livres et l’a tout simplement réécrit. Serena quitte donc son pensionnat pour revenir dans l’Upper East Side retrouver ses amis. Seulement en un an, beaucoup de chose ont changé et elle se sent complètement délaissée et pour Serera Van der Woodsen, il n’y a pas de problème, uniquement des solutions : il faut donc se débarrasser de ce qui l’éloigne d’Olivia, sa meilleure amie, à savoir Nate Archibald, le petit-ami de cette dernière.  Ça va saigner dans l’Upper East Side !
 

Par où commencer ? Comme je vous l’ai dit j’ai eu énormément de mal à finir ce roman, je pensais sérieusement que je n’y arriverai pas. J’avais pourtant bien aimé les livres de base et en lisant Gossip Girl Psycho Killer, j’ai eu du mal à croire que c’était la même auteur ! Entre l’absence d’intrigue et des détails abracadabrants, je ne savais plus où donner de la tête. J’ai franchement eu du mal à suivre l’histoire : Serena veut tuer Nate et finalement non, mais elle continue de tuer des gens, sans sans qu'on sache pourquoi. Olivia qui fait un concours de tuerie avec Serena, puis elle veut tuer Serena pour ensuite l’ignorer. J’en étais arrivé au stade où je ne voyais pas vu l’intérêt du roman.
 

Je vous parlais ensuite de détails abracadabrants. Je ne peux pas croire que l’auteur ait pu écrire ça sérieusement : des vautours à Central Park (pourquoi pas des lions et des girafes tant qu’on y est ?), une décapitation au couteau à sushi ? Pitié. Avez-vous déjà vu un couteau à sushi ? Allez, je vais être gentille, vous pouvez cliquer ici. Maintenant imaginez Olivia tenir ce couteau à deux mains (ben oui, quand même, elle veut décapiter quelqu’un je vous rappelle, il faut de la force) et trancher net le cou d’une jeune fille. Vous avez du mal ? Je vous comprends, je n’ai pas réussi personnellement. Il y a des meurtres mais personne ne s’inquiète, ni la police, ni les parents, ni la bonne qui doit s’occuper de nettoyer les vêtements pleins de sang. Des élèves disparaissent ou sont retrouvés morts à l’école mais l’administration scolaire s’en moque (vive le système éducatif !), des amis sont sauvagement blessés mais, ce n’est pas grave, on se retrouve à la même table.
 

gossip-girl-psycho-killer.jpg

 

Je vais arrêter là pour le scénario car vous l’aurez compris, j’ai vraiment déploré le manque de crédibilité. S’il ne s’agissait que du scénario, mais non, même les personnages sont complètement à la masse. Nous avons les filles fans de sang. Serena et Olivia tuent à la moindre occasion (et sans le moindre effort aussi, c’est pratique), mais le plus affligeant, ce sont quand même les garçons. Ils voient les filles comme des gentilles créatures toutes mignonnes : Nate est complètement à la masse (enfin, ça ne change pas de la série originale, si vous voulez mon avis) mais je crois qu’on atteint le summum avec Dan : Dan et ses poèmes miteux, Dan et son état dépressif, Dan que j’ai vraiment eu envie de tuer tout le long du livre (je suis une fille, j’aime le sang !).  

 

Je crois que c’est la première fois que je lis un livre où rien ne m’a plu. Moi qui m'attendais à une réécriture dans le style d’Orgueil et préjugés et Zombie, l’histoire de Jane Austen reprise par Seth Grahame-Smith, autant vous dire que j’ai été déçue.
J’espère que l’auteur s’arrêtera là dans ce projet et qu’elle ne s’amusera pas à reprendre les quinze autres tomes de la série. Dans tous les cas, je m’arrêterais là.

 

Gossip Girl Psycho Killer de Cecily Von Ziegesar

Edition : Fleuve Noir (col : Territoire)

333 pages - 12,90€


Mr Brightside - The Killers

 

Commenter cet article

Radicale 27/08/2012 19:27

... j'en suis à la page 54, et j'abandonne... C'est illisible et débile... Tu as toute mon admiration de l'avoir fini !!!

alittlematterwhatever 27/08/2012 21:32



Je me suis forcée.. et j'ai alterné avec un autre livre. J'n'aime pas abandonné un livre mais celui là, ça a vraiment était limite.


En tout cas on a confirmation, avoir lu la série originale ne change rien lol. Passe vite à autre chose !



Radicale 26/08/2012 09:57

Purée, c'est certainement ma prochaine lecture, et ton avis et celui de Jess me dépriment par avance... Je vais le tenter quand même, comme je ne connais pas la série d'origine je me dis qu'il y a
peut-être une chance que je rentre dans le délire ? *essaie de s'autopersuader*

alittlematterwhatever 26/08/2012 20:50



J'ai hâte d'avoir ton avis alors. J'ai lu la série il y a quelques temps maintenant, alors peut être que j'en attendais trop, je crois les doigts pour toi lol



Mei 25/08/2012 23:49

Grosse surprise mais ton avis me donne très envy de découvrir ce titre... non, je rigole !
Merci de l'avoir lu pour que nous n'ayons pas à le faire... au moins, ton billet, à défaut de me convaincre, m'a bien fait rire XD

alittlematterwhatever 26/08/2012 20:53



Et bien, si un jour tu veux te prendre la tête, je te le prête volontiers lol