Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
a little matter whatever

Entre imaginaire et réel, bienvenue chez moi.Critiques et actualités littéraires, coups de coeur et découvertes. J'espère que vous trouverez votre bonheur. N'hésitez pas à partager vos avis ou à me contacter si besoin (alittlematterwhatever[at]gmail[point]com). A bientôt !

Sous le signe du Scorpion de Maggie Stiefvater ♪ black horse and a cherry tree ♪

Publié le 7 Septembre 2012 par alittlematterwhatever in Critiques littéraires, Maggie Stiefvater, Hachette

sous-le-signe-du-scorpion.jpgQuand j’ai préparé ma PAL spécial vacances, Amadis m’a conseillé de prendre Sous le signe du Scorpion de Maggie Stiefvater : un roman parfait pour lire sur la plage. Je n’ai pas été déçue du voyage !
 

Sur les plages de l’île de Thisby, la mer rejette des chevaux des mers appelés Capaill uisce. Rapides mais meurtriers, ils fascinent autant qu’ils effraient. C’est ainsi que chaque année, sont organisées les courses du Scorpion : les cavaliers doivent parcourir une distance précise mais l’exercice se révèle périlleux et de nombreux participants y perdent la vie. Sean Kendrick veut avoir sa cinquième victoire tandis que Puck décide de concourir afin de gagner la récompense promise au vainqueur et pouvoir ainsi garder la maison dans laquelle elle a grandi.
 

Même si j’en ai beaucoup entendu parler, Sous le signe du Scorpion est un livre qui a réussi à me surprendre. Malgré le rythme un peu lent de l’histoire, Maggie Stiefvater nous emmène très facilement sur l’île de Thisby. Sa plume, sombre et poétique, m’a complètement conquise. A la façon des Capaill uisce, son écriture est mélodieuse et dure, elle vous marque, vous séduit sans que vous vous en rendiez compte.  Les descriptions sont précises sans être lourdes, l’auteur nous décrit à merveille les chevaux, l’île sauvage avec ses eaux sombres et ses falaises. Mais ce qu’elle nous montre avec subtilité, ce sont les sentiments des personnages. Je ne suis pas spécialement fan des chevaux, je n’ai d’ailleurs jamais eu d’animaux domestiques, j’ai donc parfois du mal avec les liens hommes/bêtes. Pourtant Maggie Stiefvater a réussi à me toucher. Les relations entre Puck et Dove, sa jument, Sean et son Capall uisce, Corr sont tout simplement magnifiques. Concernant la relation entre nos deux héros, l’auteur n’en fait pas de trop pour que le lecteur puisse savourer sa lecture, sans lever les yeux au ciel devant tant de guimauve. En effet, ici, la romance passe au second plan et j’ai beaucoup aimé le non-dit entre les deux héros. Tout en attention et en émotion, Sean et Puck ont réussi à me conquérir.
 

En débutant ma lecture, je pensais que la course serait beaucoup plus présente mais elle ne sert ici, que de prétexte, de fil conducteur pour l’histoire. Si j’ai par moment regretté le manque d’action, j’ai finalement été satisfaite de ma lecture une fois le livre posé : pas besoin d’une intrigue mouvementée pour nous raconter une histoire et celle que nous conte Maggie Stiefvater est un vrai régal. Après avoir terminé Sous le signe du Scorpion, les personnages ne cessent de me hanter, comme quoi, les intrigues les plus simples sont parfois les meilleurs !

 

Sous le signe du Scorpion de Maggie Stiefvater

Edition Hachette (Black Moon)

480 pages - 18€

Black horse and a cherry tree - KT Tunstall

 

 

Commenter cet article

Mei 09/09/2012 22:24

Contente que tu aies cédé et que ça t'ait plu *rire démoniaque*
Il est génial, ce livre *o*