Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
a little matter whatever

Entre imaginaire et réel, bienvenue chez moi.Critiques et actualités littéraires, coups de coeur et découvertes. J'espère que vous trouverez votre bonheur. N'hésitez pas à partager vos avis ou à me contacter si besoin (alittlematterwhatever[at]gmail[point]com). A bientôt !

Au bout du rêve de Sarah Dessen ♪ Illusion ♪

Publié le 19 Septembre 2013 par alittlematterwhatever in Critiques littéraires, Sarah Dessen, Pocket Jeunesse

au bout du rêveRésumé de l’éditeur :
Matthew Biscoe avec ses yeux verts et ses longues dreads brunes… c’est le prince charmant, Caitlin en est sûre. Depuis qu’elle sort avec lui, elle tient le premier rôle, comme dans un rêve. Matthew est vraiment différent : Caitlin découvre un univers hors norme, qui lui permet d’oublier tout le reste. Sa sœur disparue, sa mère taciturne, sa vie terne.
Alors, comment faire marche arrière quand leur relation devient plus difficile à vivre que « tout le reste » ?
 
J’avais entendu beaucoup de bien des romans de Sarah Dessen, c’est d’ailleurs ce qui m’a décidé à sauter le pas. Les couvertures étaient jolies et je m’attendais à trouver une histoire comme celle de L’été où je suis devenue jolie. La première partie de Au bout du rêve me l’a confirmé : c’était vraiment mignon. Caitlin est une adolescente attachante. J’ai eu beaucoup de peine pour elle : elle a toujours vécu dans l’ombre de sa sœur aînée, si parfaite et sa disparition est un coup dur.
 
« J’avais toujours compté sur ma sœur pour me guider. Cass était partie. Où ? Personne ne le savait encore, mais elle avait choisi sa voie, et pour une fois je ne pouvais pas la suivre : j’étais livrée à moi-même pour trouver la mienne. »
 
Pourtant, je dois avouer que je me demandais quand même ce qui différenciait Sarah Dessen des autres auteurs. Et je suis arrivée à la page 203. La relation entre Matthew et Caitlin prend alors une tournure que je n’avais pas vu venir. La surprise a été totale. A partir de là, on assiste à une descente aux enfers, lentement mais sûrement. J’ai fini le roman le cœur serré par l’appréhension. Autant le dire, j’avais peur de tourner les pages. Grâce à cette seconde partie, j’ai compris pourquoi il y avait cet engouement pour Sarah Dessen : elle installe vraiment un climat de confiance avec son lecteur pour ensuite réduire à néant l’espoir que l’on pouvait ressentir en s'identifiant à l’héroïne.
 
Au bout du rêve a donc été une excellente lecture et pour être franche, il me tarde de lire un autre roman de Sarah Dessen !


Au bout du rêve de Sarah Dessen
Edition PKJ
347 pages - 17,50€

Illusion - VNV

Commenter cet article

noisette2011 24/09/2013 12:32

Je ne connaissais pas cette auteure. Merci pour la découverte.