Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
a little matter whatever

Entre imaginaire et réel, bienvenue chez moi.Critiques et actualités littéraires, coups de coeur et découvertes. J'espère que vous trouverez votre bonheur. N'hésitez pas à partager vos avis ou à me contacter si besoin (alittlematterwhatever[at]gmail[point]com). A bientôt !

Le carnet de Théo - Tome 2 - chacun son style d'Eléonore Cannone et Sinath ♪ Teenage Icon ♪

Publié le 2 Octobre 2012 par alittlematterwhatever in Critiques littéraires, Eleonore Cannone, Sinath, Rageot

le-carnet-de-theo-chacun-son-style-tome-2-eleonore-cann.jpegAttendu depuis ma lecture du tome un, je n’ai fait qu’une bouchée du Carnet de Théo, à chacun son style.


Quelques changements ont eu lieu dans la vie de notre héroïne : ses parents ont divorcés et elle quitte enfin son collège privé pour un lycée public où elle ne connaît personne. Sîn, le beau guitariste, a conquis son cœur mais est-ce vraiment réciproque ? Une chose est sûre, cette année ne sera pas de tout repos !
 

Le second volume du Carnet de Théo est comme le précédent, en mieux. J’ai retrouvé ce qui m’avait tant plu dans le premier tome : les références aux mangas et à la culture japonaise en général, aux jeux vidéo, l’adolescence, tout simplement. Théo est égale à elle-même : même look, même caractère, mêmes répliques cinglantes :
 

-    Qu’est-ce que tu fais ? a-t-elle fini par me demander vu que je fixais la table d’un air inspiré sans lui répondre.
-    Je visualise.
-    Tu visualises quoi ?
-    Un toast imaginaire avec de la confiture virtuelle, lui ai-je asséné.
-    Oh… Oui… Désolée. Je n’ai pas pensé à m’occuper des courses […].
 

Notre héroïne n’a toujours pas sa langue dans sa poche, et c’est une bonne chose pour nous ! Mais n’allez pas croire que vous allez lire la même histoire. Eléonore Cannone fait évoluer Théo. En effet, même si elle garde ce côté garçon manqué, l’adolescente réalise qu’elle est une vraie fille (surtout quand il s’agit de garçons, et d’un garçon en particulier). J’ai adoré ce sentiment de faiblesse de la part de Théo, alors qu’elle semblait complètement intouchable dans le premier volume.
Pour les filles, soyez rassurées, Sîn est plus présent, pour notre plus grand plaisir. Autant vous dire que j’ai bavé à chacune de ces apparitions. Les dessins de Sinath ont fini par m’achever, Sîn est … Wouah (mode groupie off).
 

Et si j’avais déploré, le manque de diversité des dessins dans le premier tome, c’est chose résolue. On en retrouve plus (et des différents), je les ai même trouvé plus travaillé, un vrai régal pour les yeux. Les dessins de Sinath sont toujours aussi splendides.

 

2012-10-02-23.55.57.jpg

 

Vous l’aurez compris, j’ai dévoré Le carnet de Théo. Le duo Eléonore Cannone/Sinath s’accorde à merveille, faisant de ce roman un livre qui pourrait presque paraître personnel : on se met dans la peau de Théo avec une facilité déconcertante. J’ai tourné les pages sans pouvoir m’arrêter mais arrivée vers la fin, la frustration pointait son nez. Ça ne pouvait pas se finir comme ça. L'attente va être insoutenable : le troisième tome est prévu pour l’automne 2013, un délai vraiment trop long (T__T).

 

Voici l'avis d'Amadis !

 

Le Carnet de Théo - A chacun son style d'Eléonore Cannone et Sinath

Edition Rageot

432 pages - 12,50€


Teenage Icon - The Vaccines

 

Commenter cet article

Mei 03/10/2012 00:27

Siiiiiiin ! Je résiste à l'envy de faire toutes les pages à sa recherche XD
Ahlala, vivement que je le commence ! Ton avis donne envy ^^

alittlematterwhatever 05/10/2012 09:28



Faut pas, les dessins peuvent Spoiler lol. J'ai hâte d'avoir ton avis