Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
a little matter whatever

Entre imaginaire et réel, bienvenue chez moi.Critiques et actualités littéraires, coups de coeur et découvertes. J'espère que vous trouverez votre bonheur. N'hésitez pas à partager vos avis ou à me contacter si besoin (alittlematterwhatever[at]gmail[point]com). A bientôt !

La fille mirage d'Elise Broach ♪ We own the sky ♪

Publié le 2 Juin 2013 par alittlematterwhatever in Critiques littéraires, Edition du Rouergue

la-fille-mirage-3757023La fille mirage fait partie des livres que je n’aurais jamais lu, jamais connu sans la blogosphère. Il y a quelques temps, j’avais vu la couverture sur la page FB du Boudoir écarlate, la couverture puis le résumé et l’avis m’avaient convaincue : je devais le lire.

Lucy, Jamie, son frère ainé, et Kit, le meilleur ami de celui-ci, sont sur la route pour rejoindre Phoenix. Alors qu’ils traversent un désert au Nouveau Mexique, un violent orage éclate. La visibilité est réduite et la voiture heurte quelque chose. Persuadés d’avoir percuté un coyote ou un chien, Jamie finit par faire demi-tour. Mais ce qu’ils trouvent sur le bord de la route n’est pas un animal mais le corps d’une jeune fille… morte. Les vacances tournent au cauchemar. Lucy n’arrive pas à se sortir l’accident de la tête : Qui était cette fille ? Que faisait-elle là ?
 
Je ne savais pas trop à quoi m’attendre en lisant La fille mirage. Roman d’apprentissage ? Thriller ? Road trip ? Et bien, on peut dire que c’est un mélange des trois. Elise Broach nous présente un roman brillant, rendu complexe par les sentiments de nos héros. J’ai particulièrement aimé le fait que l’auteur nous laisse dans le flou, concernant le passé des personnages, mis à part quelques anecdotes, qui peuvent paraître anodines mais qui finalement nous permettent de cerner leur caractère. On s’attache à la douce et sensible Lucie. On est séduit, ému pour Jamie. On finit par apprécier l’immature et l’insupportable Kit. L’auteur nous offre vraiment un super trio. Pour une fois, nous sommes loin des clichés. On aurait pu penser que l’auteur nous ferait une morale bateau style « ils sortent de cette expérience, adultes » mais non, Elise Broach nous offre une histoire beaucoup plus juste. Lucy, Kit et Jamie restent des adolescents. Certes, on les voit changer au fil des pages, mais ils sont aussi perdus que l’on peut l’être dans ce genre de situation.


D’ailleurs, le côté Thriller est vraiment bien ficelé. Je ne me suis pas ennuyée une seule seconde. J’ai beaucoup aimé la plume de l’auteur. Elle nous livre ici un genre de roman policier, sans tomber dans le glauque et le sanglant. L’enquête de Lucy est surtout présentée à travers ses sentiments. Elle ne cherche pas à connaître la vérité par curiosité mais parce qu'elle a besoin de comprendre ce qui s’est passé. Et finalement, j’ai également eu envie de savoir qui était cette inconnue, elle ne pouvait pas rester qu’un corps sur le bord de la route.
 
Malgré le thème abordé, La fille mirage reste un roman tout en émotion. Il se dévore et se savoure en même temps. Je suis vraiment contente de l’avoir lu et d’avoir ainsi découvert une auteur dont je lirai probablement les prochains romans.


Extrait :
Certains problèmes vous tombent dessus sans crier gare, comme ces orages sortis de nulle part. Une minute plus tôt, le ciel est bleu vif à l'horizon. Puis, tout à coup, il est noir et chargé de lourds nuages menaçants juste au-dessus de votre tête. Les feuilles prennent une teinte argentée et vrillent dans le vent, un bourdonnement emplit l'air et la pluie se met à tomber, si fort et si soudainement que vous ne distinguez plus rien. Vous pouvez être quasiment sûr que vous n'atteindrez pas la maison à temps.

Voilà à quoi ressemblait cette nuit-là alors que nous roulions à travers le Nouveau-Mexique. Il avait fait beau toute la journée, il faisait trop chaud dans la voiture et j'étais poisseuse de sueur, j'en avais marre d'être coincée sur le siège arrière, marre que Kit tourne systématiquement la climatisation vers lui. Mon frère, Jamie, conduisait et laissait Kit faire à sa guise. Il trouvait ça drôle.
- Allez, je répétais sans fin, je peux avoir un peu d'air moi aussi là derrière ? J'ai décollé mon tee-shirt de ma peau et me suis éventé le ventre. Je vais m'évanouir.
- Vas-y, a répondu Kit. On pourra enfin avoir la paix.
Jamie s'est contenté de rire, et j'ai donné un violent coup de pied dans le dossier de son siège. Il a alors brusquement tourné le volant d'un côté puis de l'autre, faisant trembler toute la voiture :
- Ça suffit, Luce. Tu vas le regretter.
Partis de Kansas City, on roulait vers Phoenix pour passer les vacances de printemps avec mon père. Ne me demandez pas pourquoi Kit nous accompagnait. C'est le meilleur ami de Jamie et ses parents étaient partis aux Bahamas pour essayer de sauver leur mariage. Précisément le genre d'histoire que vous n'avez aucune envie d'entendre, même si je préfère qu'elles concernent les autres. Nos parents étaient déjà divorcés, du coup Jamie et moi n'avions pas à gérer ça. C'est un truc que je n'ai jamais compris : comment une relation peut-elle durer en dehors des deux personnes intéressées ?


La fille mirage d'Elise Broach
Edition du Rouergue
336 pages - 15€

We own the sky - M83

Commenter cet article

Nyx 02/06/2013 13:24

Tout pareil que LetterBee ! Il faut dire que tu le vends bien... Pas de morale bateau mais un regard réaliste, beaucoup de secret, de flou, une histoire d'amitié... Je vais me laisser tenter.

Par contre, quand tu dis que tu l'as vu "il y a quelques temps" sur Fb, ça veut dire quoi ? Enfin, il est récent ou pas ? Parce que j'avoue qu'avec mes finances actuelles, vaut mieux que j'attende de le trouver en bibli...

Nyx 02/06/2013 13:30

Bien sûr ! Avec plaisir même :).

alittlematterwhatever 02/06/2013 13:29

Il est sorti en mars, il est donc assez récent. Je pense que tu le trouveras en bibliothèque, il a eu pas mal de bonne critique et cité par quelques journaux.
Tu me diras ce que tu en as pensé ?

LetterBee 02/06/2013 13:10

C'est exactement un des styles de bouquin que j'adore. Merci pour cette chronique. :)

alittlematterwhatever 02/06/2013 13:32

ça n'a pas pris toute ma réponse è__é.

Je pense qu'il te plaira oui, je suivrais tes avis lol.

alittlematterwhatever 02/06/2013 13:27

Merci à toi