Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
a little matter whatever

Entre imaginaire et réel, bienvenue chez moi.Critiques et actualités littéraires, coups de coeur et découvertes. J'espère que vous trouverez votre bonheur. N'hésitez pas à partager vos avis ou à me contacter si besoin (alittlematterwhatever[at]gmail[point]com). A bientôt !

L'enfant sur la digue d'Eric Wantiez et Serge Elissalde ♪ Tous des anges ♪

Publié le 13 Avril 2014 par alittlematterwhatever in Critiques Livres illustrés, Partenariat

enfantdigueLors de l’opération Masse Critique de Babelio, j’ai voulu en profiter pour découvrir un nouvel album jeunesse. Le ton engagé du synopsis et la couverture m’ont vite fait craquer pour L’enfant sur la digue.

Dans le monde, trois cents millions d’enfants travaillent. Quatre-vingt-cinq millions exercent une activité dangereuse et l’un de ces enfants s’assoie, tous les soirs, au bout de la digue, sous le regard curieux d’un petit poisson.
 
L’enfant sur la digue est une histoire qu’on aimerait être une fiction et pourtant, il s’agit d’une triste réalité. L’auteur a pris le parti de ne pas nommer son héros, ce que je trouve judicieux. Cette absence d'identification nous montre qu’il aurait pu s’agir de n’importe lequel de ces enfants. Et même si son nom nous reste inconnu, on s’attache quand même à lui. La perte de son innocence m’a déchiré le cœur. Il n’est pas furieux, au contraire, on sent un détachement laissant présager que notre héros a l’habitude de voir ceux de son âge travailler. Si l’auteur nous en dit peu sur le garçon, il nous laisse des petits détails sur quoi son quotidien pour faire marcher notre imagination d’adulte.

Les enfants comprennent beaucoup de langages. Celui des yeux, celui des oiseaux, celui des poings qui se serrent, celui du cœur…

DSC_0422

L'album a également un côté troublant : malgré la dureté du thème, je n’ai pu m’empêcher de trouver l’histoire mignonne. L’amitié qui se crée entre le garçon et le poisson est attendrissante. J’ai eu une pensée pour Le petit prince de St Exupéry, à travers leurs discussions : un petit prince à qui on aura arraché son innocence.

Les illustrations donnent apportent une touche de mélancolie au récit. Ici, pas de couleurs pastels ni de contours nets, rien ne rappelle l’enfance. Pourtant, j’ai vraiment beaucoup aimé les dessins de Serge Elissalde. Il en ressort une grande douceur.

Les droits de l’enfant sont cités à la fin de l’album, nous montrant qu’il existe encore une grande inégalité entre les individus. Des droits qui nous semblent logique ne sont pas forcément acquis dans d’autres pays : il est important d’en prendre conscience. Je finirais cette chronique par la dédicace de l’auteur qui résume l’essentiel :

DSC_0420

Merci à Babelio et aux Editions Comme des oranges pour cette lecture que je ne suis pas prête d'oublier !


"l'Enfant sur la Digue" bande annonce par commeuneorange


L'enfant sur la digue d'Eric Wantiez et Serge Elissalde
Edition : Comme un orange
64 pages - 10€

Zazie - Tous des anges

L'enfant sur la digue d'Eric Wantiez et Serge Elissalde ♪ Tous des anges ♪
L'enfant sur la digue d'Eric Wantiez et Serge Elissalde ♪ Tous des anges ♪
Commenter cet article

orbe 20/04/2014 15:32

Coucou, j'ai reposté ton article, si cela te gêne, dis le moi !
Bonne journée
Marion

orbe 22/04/2014 12:13

Merci, comme la critique était super j'ai pensé comme toi que le livre mérite de la pub !
Bises
Marion

alittlematterwhatever 21/04/2014 21:35

Oh non, au contraire, si ça peut aider l'album à se faire connaître, c'est tout benef
Merci à toi !